Progrès économique des EAU: un symbole à suivre

Les Émirats arabes unis (EAU) sont devenus un centre commercial régional pour le Moyen-Orient et sont en passe de devenir le centre commercial mondial. Elle est devenue une capitale commerciale et est reconnue comme la plus riche de la région avec un PIB par habitant de 49 500 USD. Les EAU ont réussi à gagner cette position grâce à leurs énormes réserves de gaz et de pétrole, les EAU se classant au troisième rang des pays de l’OPEP en termes de réserves de gaz et de pétrole. Auparavant, les EAU étaient fortement dépendants du pétrole et du gaz naturel, car ils représentaient 40% des exportations totales et 38% du PIB. Cependant, des efforts sont faits pour diversifier l’économie et réduire la dépendance à l’égard des revenus pétroliers en investissant dans les secteurs du tourisme, de la finance et de la construction. La diversification économique est en passe de devenir un succès et un modèle pour les autres.

Au fil des ans, les EAU ont connu un environnement de croissance économique différent. Jusque dans les années 1930, la pêche aux perles était rentable, mais après la Grande Dépression et l’invention des perles de culture au Japon, le commerce des perles d’Emirates s’est effondré. Dans les années 1960, le pétrole a remplacé les perles comme vecteur de croissance économique. Le pétrole s’est avéré très rentable, changeant la dynamique du pays et en faisant l’une des nations les plus riches du monde. La production pétrolière a attiré les investissements et le commerce étrangers et a permis aux EAU de financer le développement d’autres secteurs tels que les cimenteries, la transformation des aliments et le tourisme.

Le cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum a connu un succès en 2006 avec une vision qui a par la suite changé l’image des EAU dans le monde. Il est notamment crédité du développement économique rapide de Dubaï. En 2010, il a présenté une vision pour les EAU pour 2021, avec l’intention de faire des EAU «l’un des meilleurs pays du monde» d’ici 2021. Il a lancé un certain nombre de grandes entreprises telles que Emirates Airline, le groupe Jumeriah et DP world. Sa vision économique a conduit Dubaï à devenir une ville mondiale avec des zones économiques libres, des parcs technologiques, le Centre financier international, les îles Palm et l’hôtel Burj Al Arab. En 2016, le gouvernement a annoncé un plan à long terme de diversification multilatérale de l’économie des Émirats arabes unis pour attirer les entreprises et les investissements dans d’autres secteurs, tels que les industries du savoir en plus du pétrole, afin de réduire la dépendance au secteur de l’énergie en tant que source d’activité économique.

VISION DES EAU pour 2021

La vision des EAU pour 2021 est de devenir «l’un des meilleurs pays du monde» d’ici 2021. Leur objectif est de s’unir en termes de savoir, de prospérité, de destin et de responsabilité. Le gouvernement des Émirats arabes unis a annoncé un plan visant à mettre en œuvre une infrastructure de haute qualité conforme aux normes internationales, des services publics et des installations de loisirs, ce qui contribuera à développer l’environnement des affaires et à attirer les investissements étrangers dans le pays.

Considérant que l’économie des Émirats est axée sur le commerce international et les services financiers; il offre un environnement fiscal favorable qui a fait des EAU un paradis fiscal. L’environnement fiscal favorable est le résultat de la domination du secteur extractif et des charges bureaucratiques minimales qui ont facilité les affaires. Cet environnement a attiré d’importants capitaux et investissements étrangers du monde entier.

Pour concrétiser cette vision, le gouvernement a proposé une stratégie qui servira de fil conducteur aux sujets fédéraux dans l’élaboration de leurs plans stratégiques. La stratégie était divisée en 7 principes généraux. Voici les principes suivants:

  • Renforcer le rôle des structures nationales dans la mise en œuvre des règles existantes et des politiques convenues grâce à une planification et une mise en œuvre réussies.
  • Renforcer la coordination et la coopération entre les organisations nationales et les autorités locales.
  • Concentrez-vous principalement sur la prestation de services gouvernementaux intégrés de haute qualité, axés sur le client.
  • Investissez dans le secteur des ressources humaines et créez de nouveaux leaders.
  • Promouvoir une gestion efficace des ressources dans les organisations nationales et favoriser les partenariats.
  • Créer une culture stratégique qui favorise la performance continue et l’excellence
  • Assurer la transparence pour renforcer les mécanismes de responsabilisation du gouvernement dans toutes les régions de la fédération.

Ces mesures ont contribué à remodeler l’environnement économique des EAU et ont propulsé les EAU dans la deuxième plus grande économie du golfe Persique avec la croissance économique la plus rapide au monde. Au cours des 40 dernières années, le PIB des EAU a augmenté de façon exponentielle, passant de 6,5 milliards de dollars en 1971 à 1248 milliards de dollars en 2011. Cela s’est traduit par une multiplication par 192 du PIB par habitant de Dubaï, qui est passé de 100 000 AED (1975) à 174 000 AED (2011). Ce succès glorieux a incité les organisations internationales à inclure Dubaï, avec la Chine, la Turquie, l’Inde, Singapour, la Russie, la Malaisie et le Brésil, parmi les principaux marchés émergents du monde.

Selon des évaluations locales et internationales, la croissance économique durable résulte non seulement de la production d’énergie et des exportations de pétrole, mais aussi de la diversification des flux de revenus et de la réduction de la dépendance vis-à-vis du pétrole. De plus, selon les dernières données sur la contribution du pétrole, le PIB est passé de 70% en 1971 à 29% en 2010. Cette approche reflète les réalisations économiques importantes du pays, car elle met en évidence la grande contribution à la stabilité de l’économie nationale. Un rapport récent publié par le FMI montre que la croissance du PIB des EAU passera de 3,3% en 2011 à 3,8% en 2012.

Pour tirer davantage parti de l’environnement des EAU, le gouvernement a fait de la protection de l’environnement une priorité dans sa stratégie de développement national. Le gouvernement des EAU a également longuement discuté de l’agriculture et, compte tenu du problème de la rareté et de la désertification, le gouvernement a réussi à atteindre les objectifs. Le principal objectif du développement et de la croissance du secteur agricole était de nourrir l’économie locale. C’est parce que le gouvernement le considère comme un aspect de la sécurité nationale. De même, le secteur industriel s’est fortement développé ces dernières années: les investissements dans ce secteur en 2010 se sont élevés à 101,12 milliards de dirhams (FMI). Environ 4 960 industries ont été développées qui ont créé des possibilités d’emploi pour les jeunes.

Les EAU ont réussi à créer une infrastructure moderne qui répond aux exigences du monde des affaires et de leurs employés. L’infrastructure comprend non seulement les autoroutes, l’électricité et les ponts, mais s’étend également au-delà des zones ouvertes, spécialisées et économiques. Les zones franches ont une superficie de plus de 30 et sont répandues à travers les émirats. … Les industries immobilières d’Abou Dhabi et de Dubaï ont apporté une contribution significative à la transformation du pays. Dans ces états, les propriétés sont mondialement connues pour leurs concepts et designs contemporains.

Même au fil des ans, le secteur du tourisme s’est considérablement développé. En 2010, le nombre de touristes a dépassé les 10 millions. L’afflux d’investissements privés et étrangers a largement contribué au développement du secteur du tourisme. Au cours des 10 dernières années, 47 milliards de dirhams ont été investis dans le secteur du tourisme. Dans un rapport publié par le FMI en 201, l’aéroport de Dubaï était classé quatrième dans le classement des meilleurs aéroports du monde.

En termes de commerce extérieur, il représente 70% du PIB des EAU. Le pays dispose d’un vaste réseau de partenaires commerciaux dans le monde entier et ils entretiennent tous des relations commerciales bilatérales. Le commerce international devrait croître de plus de 25% après 2011 en raison de changements importants dans le climat économique (commercial) des EAU. Les EAU sont parmi les plus grands exportateurs et importateurs du monde avec des exportations de 235 milliards de dollars et des importations de 170 milliards de dollars. Les exportations représentent 2% des exportations mondiales totales, tandis que les importations représentent 1,4% des importations mondiales totales.

En outre, le secteur des services financiers des EAU affiche également une croissance rapide. Cela a été facilité par les banques commerciales et spécialisées des EAU, qui ont joué un rôle important dans le parrainage de l’activité économique et du commerce dans le pays. Il y a 51 banques dans le pays, dont 23 banques nationales. Un autre facteur contributif est la création de marchés financiers qui ont mobilisé l’épargne intérieure. Le marché financier international de Dubaï est devenu une zone économique libre pour les marchés du Moyen-Orient.

Une autre étape importante du gouvernement a été le projet de gouvernement électronique. Il s’agissait d’une tentative de promouvoir une méthode de paiement électronique pour accéder aux services du gouvernement fédéral. Cela encourage les organisations locales à lancer également des services électroniques qui se sont avérés efficaces en termes de temps et de coût. La stratégie d’e-gouvernement a aidé à maximiser l’efficacité des EAU en fournissant des pratiques de classe mondiale dans tous les domaines de l’e-gouvernement. Le plan stratégique a été divisé en trois parties: services électroniques, préparation électronique et environnement TIC. L’administration électronique s’est avérée être un jeu réussi et fonctionne désormais également au niveau local.

De même, le commerce électronique est chargé de superviser la mise en œuvre de la loi sur le commerce électronique des EAU et des services de certification. Il favorise le respect des lois et réglementations qui garantissent des transactions de commerce électronique sûres et sécurisées. Le but ultime et la mission du département

VISION ÉCONOMIQUE D’ABU DHABI POUR 2030

Après avoir atteint les principaux objectifs du plan de vision économique des EAU pour 2021, le gouvernement a lancé un autre plan de vision économique pour 2030, dans lequel il espère atteindre les objectifs de développement durable (ODD). La première initiative a été lancée en 2016 lors de la mise en œuvre de la stratégie d’impression 3D à Dubaï. L’objectif de cette stratégie est de créer l’image des Émirats arabes unis en tant que centre technologique de premier plan d’impression 3D d’ici 2030, en garantissant que 25% des bâtiments de Dubaï seront imprimés en 3D d’ici 2030.

En outre, la stratégie industrielle de Dubaï est lancée pour transformer Dubaï en une plaque tournante mondiale pour les entreprises fondées sur la connaissance, durables et axées sur l’innovation. L’objectif principal est d’augmenter le secteur global de la fabrication et de la fabrication grâce à l’innovation afin de faire de Dubaï une plate-forme de fabrication pour les entreprises mondiales et de créer un centre écologique et économe en énergie pour le marché mondial des produits islamiques. Cela contribuera à générer des revenus supplémentaires de 160 milliards AED d’ici 2030.

La stratégie de Dubaï Autonomous Transport vise à révolutionner le secteur des transports en mode autonome d’ici 2030. Cela générera 22 milliards d’AED en réduisant les frais de déplacement de 44%, en réduisant les émissions de carbone et en augmentant l’efficacité des personnes tout en économisant du temps consacré aux déplacements réguliers. Le gouvernement a également lancé la stratégie de gestion de la mobilité des transports d’Abou Dhabi, qui encouragera l’utilisation de modes de transport respectueux de l’environnement et réduira les embouteillages.

Le gouvernement d’Abou Dhabi a élaboré une Vision environnementale 2030 pour s’assurer que les trois piliers de la durabilité sont intégrés: vision environnementale, économique et sociale. Il vise à protéger et à améliorer le patrimoine naturel d’Abou Dhabi en utilisant efficacement les ressources et en améliorant la qualité de vie pour tous. La principale priorité de son plan est de minimiser l’impact du changement climatique, de réduire la pollution de l’eau et de l’air pour assurer un niveau de vie sain et préserver la biodiversité et les habitats des animaux.

Le gouvernement d’Abu Dhabi a annoncé un plan économique pour transformer l’économie de l’émirat. Le plan vise à réduire davantage la dépendance vis-à-vis du secteur pétrolier en tant que source d’activité économique et à mettre davantage l’accent sur les industries à forte intensité de connaissances à l’avenir. Il vise à atteindre cet objectif en créant un environnement commercial efficace et intégré à l’échelle mondiale, en gérant les taux d’inflation, en soutenant le marché du travail et en poursuivant la formation.

En outre, les Émirats arabes unis ont commencé la construction du plus grand parc solaire à site unique au monde – le parc solaire Mohammed bin Rashid Al Maktoum. On suppose que d’ici 2020, il produira 1 000 MW et d’ici 2030, 5 000 MW. Le projet vise à construire la plus haute tour solaire du monde, haute de 260 mètres. Ce projet a été lancé à l’origine dans le cadre de la stratégie d’énergie propre de Dubaï 2050 pour promouvoir l’utilisation d’énergie propre dans la production totale d’électricité à Dubaï jusqu’à 7% d’ici 2020, 25% d’ici 2030 et 75% d’ici 2050.

CONCLUSION

Les récents développements et réalisations ont fait des EAU un pays leader dans le monde avec une innovation constante et un commerce international accru. Ils ont réussi à réduire considérablement leur dépendance au secteur de l’énergie grâce à des investissements importants dans la fabrication, le tourisme et le secteur des technologies de l’information. Le plan de vision économique des EAU 2021 et le plan de vision économique d’Abu Dhabi 2030 renforceront davantage la position internationale des EAU dans la politique mondiale en tant que premier pays économique du monde.